7 juin 2013

Xbox One : Microsoft précise sa politique

Au moins, cette fois, c'est officiel : http://news.xbox.com/2013/06/license

Voici, en substance, ce qui ressort de ce document.

1 / Le jour de la sortie du jeu, le joueur pourra, au choix, acheter sa copie physique en magasin ou au contraire passé par le dématérialisé via le Xbox Live. Microsoft précise que les disques restent un bon moyen d'installer les jeux rapidement, afin d'y jouer dans la foulée. 

2 / Aucun disque ne sera requis pour lancer vos jeux. Après la "signature" lors de l'installation, une copie numérique du jeu est stockée sur la console ou dans le "nuage" (cloud), le service de stockage en ligne. Ainsi, si vous êtes connecté chez un pote avec votre compte, vous pouvez jouer aux jeux dont vous disposez sur votre compte. Et donc, une fois rentré chez vous, vous récupérez votre compte et le pote n'a plus accès à votre jeu. Logique.

3 / Vous pouvez partager l'accès de vos jeux avec tout le monde à l'intérieur de votre maison. Les amis, famille, invités et connaissances ont un accès illimité à tous vos jeux. N'importe qui peut jouer à vos jeux sur la console, que votre compte soit lié à eux ou non. 

4 / Il sera possible de partager sa bibliothèque de jeux, à l'instar du partage de dossiers sur PC. Concrètement, la Xbox One permettra une nouvelle forme d'accessibilité pour les familles. Jusqu'à 10 membres de votre famille pourront se connecter et jouer à partir de votre bibliothèque de jeux, et ce sur n'importe quelle Xbox One. Là encore, tout est une question de connexion de compte. Là où c'est moins clair, c'est que si vous jouez avec vos jeux, votre famille pourra aussi y accéder mais seulement à un moment donné (c'est ce que semble indiquer le communiqué). Mais ça peut être assez énorme de se dire que tous les membres de la famille, via un système de partage auront accès aux jeux. 

5 / Attaquons maintenant le chapitre de l'occasion. Il sera possible d'échanger et de revendre vos jeux physiques. Mais visiblement, et c'est bien là le problème, il est question d'échanger les jeux (et non plus de les vendre). Microsoft ne facture pas de frais supplémentaires aux détaillants, aux éditeurs et aux consommateurs, mais les enchères type Ebay ou la revente dans des magasins type Easy Cash & Co, à moins d'une énorme surprise, c'est terminé. En clair, seuls les magasins qui ont accepté la charte de Microsoft pourront permettre cette "revente". MAJ : La vente ne sera pas disponible lors de la sortie de la console et l'occasion le sera selon le bon vouloir (ou non) des éditeurs. Eh ben, de pire en pire...

6 / Il sera possible de donner vos jeux à un ami. C'est le principe de licence qui est utilisé et donc ce don sera possible qu'une seule et unique fois, et à condition que l'ami à qui vous le donnez soit dans votre liste d'amis depuis au moins 30 jours (ça fait rêver, hein ?). MAJ : En fait, cela s'accorde également dans le cadre d'une vente/échange dans une boutique de jeux agréée Microsoft. Hallucinant... Terminée aussi le passage de main en main pour un jeu. Il n'aura que "deux vies". 

7 / Connexion obligatoire toutes les 24 heures. Si vous ne vous connectez pas dans les 24 heures après votre dernière connexion, il sera impossible de jouer à vos jeux...  même offline. Les craintes sont confirmées.

En clair, on vous remet un pot de vaseline ou ça ira ? Si c'est ça la direction que prend le jeu vidéo, c'est une aberration. C'est comme si Microsoft cherchait à décamper de ce marché. Reste à voir ce que Sony va annoncer lors de sa conférence E3. Mais les paranos dans l'histoire, ben c'est certainement pas les joueurs...

3 commentaires:

  1. Super... Quelle joie tout de même que cette histoire d'occasion !

    RépondreSupprimer
  2. C'est plus une console de jeux ...

    RépondreSupprimer
  3. Clair, c'est une espèce de Box TV liberticide... mais attendons aussi de voir ce que va faire Sony, car je n'ai rien d'un pro-Sony(le seul fanboyisme qui est en moi, c'est SEGA ^^) et je ne serai pas tendre si la firme japonaise suit ce même chemin.

    RépondreSupprimer