24 oct. 2011

Tiny Toon Adventures : Babs' Big Break - GameBoy


Utilisant la licence Tiny Toon, dessin animé phare des années '90, Konami tente sa chance en créant un jeu de plateforme sur la portable de Nintendo. Cette dernière a tendance à posséder des softs au gameplay souvent limité mais l'éditeur, confiant de son expérience, veut réaliser une cartouche digne du cartoon. A savoir que les protagonistes sont petits et gentils mais un peu barjots aussi...

Le jeu débute sur une scène d'introduction expliquant le pourquoi du comment de cette aventure. On y voit Babs danser sur scène sous les projecteurs : elle rêve de devenir une star et se décide d'étudier le domaine afin d'y parvenir. Évidemment, ce n'est guère chose aisée et aura besoin de ses compagnons.

C'est ainsi que vous aurez la possibilité de sélectionner à loisir parmi trois personnages : Buster, Plucky et Hamton. Chacun possède ses propres projectiles (limités) pour se défendre des ennemis. Sachez que vous pourrez faire le plein en sautant sur des boites en leur faisant cracher leur item. Il est amusant d'apercevoir la langue sortir de celles-ci après votre passage. Le lapin lance des carottes (utile pour les ennemis en hauteur), le canard balance des ananas rebondissants et le Cochonou© envoie des pastèques à l'image d'une boule de bowling (parfait pour un nettoyage au sol). Ce dernier possède en contrepartie une maniabilité légèrement plus lourde que les deux autres. A vous de choisir le bon toon en fonction de la situation.

Dans le premier stage, Buster a besoin de passer une montagne mais nul des trois est capable de faire quoi que se soit. Il n'y a qu'une personne qui puisse y remédier : Dizzy. Après l'avoir trouvé, il vous aidera à passer cette rocheuse en deux temps trois mouvements.

Dans le second stage, vous serez mené à passez par la ville en vous faufilant dans les égouts. L'aide d'un autre personnage de Looniversité Acmé sera indispensable : Furball (« ptit minet » chez nous). Il faut le voir pour le croire mais son animation vaut vraiment le détour, accompagnée d'une musique de très bonne facture. Comme dans tous jeux de ce genre qui se respecte, vous serez confronté à un boss ou une épreuve en fin de niveau.

L'ambiance qui se dégage de cette cartouche est vraiment très fidèle au dessin animé : on retrouve une phase avec Calamity Coyote (expert en explosif comme son père) avec un chariot (dans lequel vous prenez place) et allume la mèche d'une fusée qui y est fixée. On retrouve dans cette scène l'humour de la série avec Elmyra qui vous poursuit. Je vous laisse donc découvrir les autres mondes et situations comiques parfaitement retranscrits.

Dans des recoins, vous pourrez accéder à des zones bonus où vous pourrez par exemple courir contre l'adversaire de votre choix : Bookworm (le ver de terre à lunette), Sweetie puis bipbip junior le plus rapide. Pour courir, vous devrez appuyer alternativement sur les boutons A et B le plus vite possible (à la manière d'un Track'n Field). Il existe aussi un jeu du marteau dans lequel, vous devrez taper au bon moment et un certain nombre de fois sur la tête de Montana Max : défoulant ! Voilà des phases qui donnent un bon coup de punch face à la linéarité des phases de plateforme.

L'affrontement final vous opposera à Montana Max qui s'empare du théâtre dans lequel Babs veut réaliser son voeu le plus cher. Quelques coups bien placés, et le voilà KO.

Malgré une musique irritante au début (qui reprend le thème de générique), celle des autres mondes (notamment de la foret hantée) sont particulièrement soignées. A noter que les stages sont longs mais trop faciles et en faible quantité. Le jeu se termine en une petite heure puis après avoir vaincu Montana, le jeu reprend mais en mode « Hard » et vous disposerez d'un unique point de vie au lieu de deux...Pas très motivant pour continuer.
Konami peut être fier de son jeu car très fidèle à la série, possédant une diversité et un réel plaisir de jeu. Il est vrai qu'une fois terminé, on y revient plus tard rien que pour son ambiance. Vous passerez un court mais très agréable moment sur votre vieillissante GameBoy. A avoir sans plus attendre dans sa ludothèque !


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire