19 sept. 2013

Hiroshi Yamauchi nous a quitté

Hiroshi Yamauchi, emblématique Président de Nintendo de 1949 à 2002, est décédé cette nuit à l'hôpital de Kyoto des suites d'une pneumonie. Il avait 85 ans. Surnommé "Mother Brain" par ses employés, il était craint mais aussi très respecté. Pour toutes celles et ceux qui suivent le jeu vidéo depuis des années, cette perte est tout simplement légendaire et marque la fin d'une époque. Game & Watch, Game Boy (et ses multiples variantes), NES (ou Famicom), SNES, Virtual Boy, Nintendo 64, Gamecube, Nintendo DS (et ses dérivées), Wii U... l'homme en aura vu des machines. Il n'est désormais plus là pour donner de possibles conseils à Satoru Iwata et toute sa clique. R.I.P maître !


Et pour mieux cerner la personnalité de ce grand homme, voici une petite histoire qui en dit long sur ses manières d'opérer ^^
En 1988, quelques cadres d'Atari s'envolent en direction de Kyoto, pour aller voir les pontes de Nintendo. Sur place, ils se retrouvent en face de Shigeru Miyamoto et Hiroshi Yamauchi. Le but de cette réunion est alors de demander à Nintendo de financer et commercialiser la "Handy", une portable couleur qui deviendra la Lynx. Les américains, confiants de leur force, ont un discours très (trop ?) patriotique, laissant de marbre Hiroshi Yamauchi. A la fin de l'auditoire, Hiroshi Yamauchi demande à son personnel d'apporter deux boites. Il se lève, ne regarde même pas ses interlocuteurs et sort de la salle. Là, les mecs d'Atari soulèvent les deux boites et découvrent deux Game Boy reliées entre elles. Sans un mot, Nintendo venait d'atomiser Atari, rendant fou furieux l'un des hauts conseillers de la firme américaine. De quoi mieux comprendre la personnalité "impériale" de Hiroshi Yamauchi.

2 commentaires:

  1. Là, c'est clair... Pour les trentenaires comme nous, c'est une perte symbolique, tant cet homme a bouleversé à tout jamais l'industrie du jeu vidéo.

    RépondreSupprimer