5 mars 2015

Non, SEGA n'arrête pas les jeux consoles

Depuis quelques jours, une information douloureuse pour les fans de SEGA est en train de circuler. Selon plusieurs sources, dont certaines assez sérieuses, SEGA aurait l'intention d'arrêter le développement de jeux sur consoles. Cette affirmation, soit-disant basée sur un communiqué officiel du groupe SEGA-SAMMY, est totalement erronée. Il s'agit d'une mauvaise interprétation des véritables intentions de la fameuse holding. En effet, SEGA n'a pas l'intention d'arrêter les jeux sur consoles. Takashi Iizuka, big boss de la Sonic Team, a d'ailleurs confirmé son souhait de poursuivre le développement de jeux Sonic sur consoles. A l'heure actuelle, il n'y a strictement aucune déclaration officielle annonçant un arrêt total des jeux SEGA sur consoles.
En fait, SEGA est dans une mauvaise passe, c'est une certitude. Elle est donc en train de se restructurer et souhaite accélérer le développement de produits sur smartphones et PC. Cela ne signifie en rien que les jeux consoles vont être arrêtés. Il suffit de lire les derniers rapports en date qui mettent pas mal en avant le prochain Yakuza Zero (Rya ga Gotoku 0). SEGA n'arrête pas les jeux consoles mais va accélérer ses productions de jeux smartphones et PC.

Après, il ne faut pas non plus se leurrer. Avec l'érosion de SEGA of America (la firme a quitté ses bureaux ancestraux de San Francisco pour se rendre dans un petit bâtiment au Sud de la Californie) et les mauvais résultats, nous sommes à des années-lumière du SEGA des années 90. Dans ces conditions, il faudra donc attendre pour savoir quelles sont les réelles intentions des dirigeants. SEGA n'est pas mort, il y aura probablement de nouveaux jeux consoles (dont un véritable Sonic réalisé par la Sonic Team) mais ces derniers seront peu nombreux (ça changera pas beaucoup de ces dernières années finalement) et on va voir une accélération nette des activités smartphones.
Bref, affaire à suivre de très près, SEGA évolue dans une direction qu'on aurait pas imaginé il y a quelques années...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire