10 févr. 2017

Poochy & Yoshi's Woolly World : Un dino, des toutous et un jeu foufou !

Avec son gros pif et sa bonne bedaine, Yoshi est l'archétype du personnage agaçant. Si c'était un mec, son côté tout mignon et sa bouille craquante donneraient envie de lui coller des baffes ! C'est vrai quoi, il suffit de jeter un œil sur le regard de nos moitiés lorsqu'elles aperçoivent le dinosaure de Nintendo. Elles craquent immédiatement ! Tenez ma femme par exemple, elle ne joue qu'avec Yoshi sur Mario Kart et se jette aussitôt sur le perso dès qu'il est sélectionnable dans un autre jeu. Alors forcément, quand Yoshi's Woolly World est sorti sur Wii U, elle a passé pas mal de temps dessus. Avec la version 3DS, on pouvait s'attendre à un simple portage. Et bien non, Nintendo n'a rien trouvé de mieux que d'ajouter le petit chien ultra trognon du dino, Poochy ! Deux fois plus de possibilités de craquer ! Et je ne parle même pas du amiibo. Y a pas à dire, ils sont trop forts ces Japonais ! Et le pire, c'est que j'ai craqué à mon tour...




Forcément, avec un titre pareil, vous vous doutez bien qu'on est à des années-lumière d'un titre comme Resident Evil 7 ou même Nioh. Poochy & Yoshi's Woolly World est un jeu de plateformes dans la veine des Mario, avec tout ce que cela implique comme mécanismes et ficelles du genre. Première bonne nouvelle, l'intégralité du contenu de la mouture Wii est présente. On retrouve ainsi la totalité des niveaux de l'expérience sur console de salon avec ses innombrables secrets et zones cachées. Dans l'esprit, le jeu se marie totalement avec les productions signées Nintendo, aussi bien dans le level design que dans sa quête à l'exploration. C'est mignon, on évolue avec plaisir dans ce monde tout moelleux et il y a même de quoi être surpris par la durée de vie. Par rapport à son homologue DVD, les développeurs ont intégré un mode Relax qui permet de remplacer les célèbres œufs de notre ami verdâtre par une horde de petits Poochy (les Tipoochys). Plus besoin de se bastonner avec le nombre restreint d'œufs, les chiens à son pépère reviennent aussitôt après avoir été lancés et ils peuvent renifler des éléments cachés pour les faire apparaître au grand jour. Pratique !


Dino à tout faire

Mais ne vous détrompez pas, les Tipoochys ne sont pas la seule modif' du jeu. Que nenni ! Vous pouvez désormais vous éclater dans des niveaux appelées Rallye Poochy qui consiste en des parcours timés et avec plusieurs variantes (genre un Lakitu qui file sur son nuage et que vous devez courser en ramassant les items qu'il lance). Ce type de challenge supplémentaire est bienvenue, même si ça ne révolutionne pas l'expérience. Il faut également signaler (cette option existe aussi dans l'original) la possibilité pour Yoshi de se transformer. Moto, sirègne, Yoshi géant, avion, taupe... et même parapluie ! Poochy & Yoshi's Woolly World est un vrai bonbon, qu'il est préférable de déguster en prenant son temps. Les idées de gameplay sont géniales, l'univers est ultra coloré et immersif et on peut même confectionner son propre Yoshi. L'intégration d'un monde de laine est une trouvaille fantastique. 


Doux comme de la laine

Adapté à tous les âges, le jeu est un régal sur le plan visuel et sonore. Les capacités techniques de la 3DS s'adaptent parfaitement à un tel graphisme. Le rendu laineux est agréable à l'œil, les effets sont réussis et on se plaît à déambuler dans des environnements variés et soignés. Et que dire des musiques ? Elles sont l'œuvre de Tomoya Tomita, un vétéran de l'industrie (il a débuté sur Nemesis sur Game Boy, c'est dire), et de Misaki Asada, qui réalise ici ses premières compositions. Le duo de musiciens a fait un travail magistral : les thèmes musicaux sont un délice pour les oreilles et ils sont très diversifiés. Indéniablement, Yoshi est peut-être un aimant à nanas (en tout cas, la mienne) mais il est aussi capable de charmer jusqu'au plus bourru des gamers. Cette cartouche est un bonbon et si vous êtes parents, c'est l'assurance de faire plaisir à vos enfants (mais aussi à vous-même) avec un jeu drôle, coloré et attachant. "Chérie, c'est moi qui prend Yoshi sur Mario Kart dorénavant."



À moins d'avoir le jeu sur Wii U, on voit mal ce qui peut être reproché à ce jeu. S'il est vrai que le chien Poochy n'a qu'une utilité toute relative, tout le reste est soigné et on passe un très bon moment dans ce monde de laine. Les musiques, géniales, sont épaulées par des graphismes de qualité et l'aventure, aussi soyeuse que duveteuse, nous transporte par sa légèreté et son accessibilité. C'est sûr qu'en terme de challenge (à moins de vouloir tout boucler à 100%) il faudra repasser. 



Mais sorti de là, le petit dinosaure - et sa troupaille de toutous kawaii - démontre qu'il en a encore sous le pif et qu'il n'y a pas que Mario dans la vie. 



Points positifs : 

L'univers laineux réussi 
La 3D agréable 
Les musiques 
Plus kawaii, tu deads 
Jeu de plateformes abouti 
Les petites sucreries supplémentaires 
Le compagnon idéal pour les enfants 

Points négatifs : 

Je vais finir par être jaloux de Yoshi 
Rôle un peu inutile de Poochy 
Pas d'intérêt si vous avez la version Wii U 


Éditeur : Nintendo – Développeur : Good Feel – Genre : Plateformes – Sortie : 3 février 2017 – Plateformes : 3DS, 2DS

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire