23 sept. 2021

Instant Sports Paradise : L’été indé ?

Nous sommes pratiquement à la fin du mois de septembre et la rentrée semble déjà loin. Selon les régions, le temps n’a vraiment pas été au beau fixe (c’est le moins qu’on puisse dire) et on va prochainement entrer dans la torpeur de l’automne. Très précisément demain au moment où j’écris ces lignes. Bref, on va devoir faire avec une baisse des températures, des temps de lumière plus courts et l’arrivée d’une année 2022 qu’on espère moins mouvementée. Aussi, pour prolonger les douces nuits d’été et les balades sur le sable fin, l’éditeur Just for Games nous convie à une petite compétition sur une île ! Développé par une petite équipe, Instant Sports Paradise est un peu le pendant français de Go Vacation ou Wii Sports Resort. On l’a essayé en famille et on a bien aimé ! On vous propose une visite guidée de l’île ?


Après avoir sélectionné son personnage parmi la dizaine disponible, le joueur est catapulté sur une île paradisiaque inspirée de la Polynésie française. Surplombés par des montagnes et un volcan, les villageois et touristes de Paradis (c’est son nom) évoluent dans un décor de rêve. Alors que les palmiers sont plus verdoyants que jamais, certains se promènent sur les sentiers côtiers tandis que d’autres pêchent dans une eau turquoise à faire danser les rétines. Impossible également de ne pas succomber au charme des bungalows qui bordent l’océan ou aux chemins escarpés s’enfonçant dans les montagnes. Mais pour profiter pleinement de l’endroit, il va falloir se montrer à la hauteur !


ON VA SECOUER LE COCOTIER

Pour pouvoir débloquer chaque zone de l’île, le joueur est convié à toute une série de sports, de mini-jeux et d’activités. Il peut, à sa guise, interagir avec les nombreux panneaux postés sur l’île ou bien se déplacer librement sur les chemins menant aux différentes sections géographiques. Instant Sports Paradise propose ainsi une douzaine d’épreuves : création de glaces, cuisson dans un wok, wakeboard, wingsuit, jet ski, course aux coquillages, tir à l’arc, hydravion, ping pong (jongles), mini-golf, bowling ou encore air hockey. Toutes les activités sont plus ou moins intéressantes, mais il est évident que les enfants s’amuseront plus avec tous les sports aquatiques ou le pilotage de l’hydravion. L’impression de vitesse est très correcte (surtout avec les turbos), et ça bouge plutôt bien, même si on ne peut s’empêcher de trouver les réactions (physiques comme motorisées) trop molles. Les collisions sont, elles aussi, très moyennes et il n’est pas rare de se fracasser dans le mur, par exemple en wingsuit. Mais pour des enfants ou une famille nombreuse, ça fait le job, d’autant qu’il y a trois niveaux de difficulté.


EN MODE TOURISTE

Instant Sports Paradise propose également de petites quêtes parallèles. On peut ainsi se balader sur l’île et débloquer des outils (en réussissant des records aux épreuves) comme une canne à pêche ou encore un filet pour attraper des insectes. En visitant les environs, on peut aussi se faire une partie de foot via un terrain prévu à cet effet. En solo, autant le dire tout de suite, ça n’a strictement aucun intérêt. Pour apprécier ce titre à sa juste valeur, à savoir un jeu convivial, il faut le pratiquer à plusieurs, à deux, à trois ou à quatre. On peut ainsi se lancer dans un foot de plage délirant, se faire une bataille de collecte d’insectes ou de pêche ou tout simplement arpenter l’île en groupe. À mon sens, les développeurs ont eu la bonne idée en ne séparant pas l’écran. Les amateurs de mode apprécieront également de s’habiller chic ou détente. À condition de ne pas en attendre trop.


UN JEU QUI S’ASSUME

Que ce soit sur Nintendo Switch ou PlayStation 4/5, le titre de Breakfirst est très loin des standards habituels sur les plans visuels et techniques. Les modélisations sont sommaires, mais le problème vient surtout du manque de détails de l’environnement et des ralentissements sur la console de Nintendo. Et pour comprendre cela, il faut aller piocher en amont. En réalité, Instant Sports Paradise est le résultat d’une équipe de 11 personnes ayant travaillée durant un certain nombre de mois… sans que ceux-là ne dépassent l’année. Autant dire que le projet d’un monde ouvert était ambitieux, et il est vrai que les retours sont assez mitigés. Mais ça, c’est surtout en regardant le jeu avec nos yeux d’adulte. Il suffit en effet de passer la manette à un enfant pour qu’il s’amuse tout de suite, ne serait-ce qu’à se balader. Certaines épreuves sont vraiment passe-partout, mais elles apportent un peu de variété aux mini-jeux aquatiques. En revanche, et on a pu le remarquer pour avoir comparé avec les deux versions : la mouture PlayStation 4 est beaucoup plus à l’aise techniquement et visuellement. Non pas en termes de détails, mais plutôt sur le plan de la fluidité, du lissage des éléments (personnages, décors…) ou même des couleurs qui ressortent mieux. Sur Switch, ça fonctionne, mais il est préférable d’y jouer en mode nomade, tant la fluidité n’est pas au rendez-vous et que l’anti-aliasing est inscrit aux abonnés absents.


Conçu par une petite équipe, Instant Sports Paradise est un jeu plus ambitieux qu’on le croit. S’il ne viendra pas coiffer au poteau les ténors du genre que sont Wii Sports Resort ou Go Vacation, le titre de Breakfirst devrait convenir aux enfants par sa simplicité et son visuel cartoon. Plus à l’aise techniquement sur PlayStation 4 que sur Switch, il offre quelques épreuves sympathiques – surtout aquatiques – et propose une charmante balade insulaire.


CORRECT



Points positifs :

Les mini-jeux aquatiques
Une île à visiter
Convivial

Points négatifs :

Techniquement en souffrance sur Switch
Intérêt inégal des jeux



Éditeur : Just For Games / Développeur : Breakfirst / Genre : Party Game / Date de sortie : 27 août 2021 / Nombre de joueurs : 1 à 4 / PEGI : +3 / Supports : Nintendo Switch, PlayStation 4

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire