8 juil. 2010

[Test] Toy Story 3




Editeur : Disney Interactive
Développeur : Avalanche Studios
Sortie : 1er juillet 2010

Un Buzz qui fonctionne

Après des années d'attente, la saga Toy Story revient au cinéma pour le bonheur des petits et des grands. Et comme bien souvent, tapie dans l'ombre, une adaptation vidéoludique veille au grain. En général, on est plutôt méfiant à l'égard de ces produits mercantiles mais certains arrivent parfois à nous surprendre agréablement. Toy Story 3 en fait incontestablement parti.

Au départ de l'aventure, le joueur participe à une séquence poursuite qui n'est là que pour mettre en appétit. En dehors de l'univers et des personnages de l'œuvre de Pixar, c'est surtout la structure du jeu qui s'avère particulièrement habile, car séparée en deux. D'un côté, le joueur peut se lance dans le mode Histoire ou bien sélectionner le Coffre à Jouets. Le premier suit la trame du film et ne manque pas d'humour ! Basé sur le principe d'entraide à la Lost Viking (une touche permet de passer à l'un à l'autre des personnages en toute facilité), les pérégrinations des cowboys et du Ranger de l'Espace sont des plus agréables. Le titre aurait pu se limiter à cette dizaine de niveaux (très variés et remplis de bonnes idées) mais ce n'est pas le cas.

La partie Coffre à Jouets est tout aussi importante. Dans ce mode, il est possible d'incarner soit Woody, soit Buzz ou encore Jessie. Vous êtes positionné au centre d'un village dont les habitants et les lieux fourmillent de surprises. A la manière d'un jeu d'aventure, il suffit d'aller parler aux habitants pour obtenir des missions et gagner de l'or. Après en avoir réussi plusieurs, vous avez alors accès à un magasin de jouets qui permet d'acheter des jouets, de nouveaux lieux ou même des moyens de locomotion tels qu'un cheval ou des voitures de sport. L'enchaînement se fait naturellement et c'est un véritable régal de se balader dans ces environnements très variés (une sorte de maison hantée, un monde bucolique à la Bisounours, une station spatiale…). De nombreuses possibilités s'offrent à vous, comme des courses ou encore la capture d'or à l'aide de la pioche. Au fil de vos exploits, vous obtenez de nouvelles "armes" qui permet d'évincer les ennemis. Entre les fées, les voleurs à capturer ou encore les gargouilles, il y a de quoi faire. Non seulement, un enfant tombera vite sous le charme, mais en plus il est possible de personnaliser tout ce petit monde en construisant de nouvelles bâtisses (comme le coiffeur, le tailleur, la prison…).

Même s'il ne révolutionne pas le genre, on apprécie les différentes phases de gameplay et la qualité globale de la réalisation. Les personnages sont somptueusement modélisées, les animations sont convaincantes et il faut saluer le bon choix des couleurs. L'immersion est d'autant plus réussie qu'en fonction de votre position dans le jeu, le temps devient ensoleillé ou carrément menaçant. Rajoutez à cela des musiques excellentes et les voix officielles (avec des acteurs au top de leurs performances) et vous obtenez une grande réussite. Pour un jeu à licence, Avalanche Studios et Disney Interactive ont mis les bouchées doubles et c'est très plaisant !


7/10 (pour les grands) 8 (pour les petits)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire