27 août 2010

[Test] Darius Gaiden - SEGA Saturn Jap - Taïto F3


 Tiré des deux premiers épisodes « Darius », ce Gaiden propose un gameplay plus arcade et plus accessible : Taito l'a bien compris pour pouvoir toucher le grand public. La bonne nouvelle, c'est que ce développeur japonais y est arrivé... grâce à sa performante borne d'arcade : le Taito F3.

Taito nous ressort les petits plats dans les grands : une bien belle pirouette dans sa vision de shoots arcade.

Premièrement, changement de vue : exit le scrolling horizontal partagé sur 2 écrans (voire 3 au Japon) imposant un tout petit vaisseau et des ennemis qu'il fallait voir à la loupe sur console. Darius Gaiden possède enfin une vue digne d'un shoot classique avec des sprites optimisés.

Deuxièmement, les tableaux sont assez nombreux et bien sentis (cosmos, vortex, base spatiale, vaisseaux mères) sur fond de bande son digne de Zuntata : accrocheuses à souhait, elles appuient bien sur une sensation post-apocalyptique, fataliste et de profonde tristesse.

Le F3 roule des mécaniques et montre tout son savoir faire : effets spéciaux, distorsions, 3D et zooms ! Les boss sont là pour le prouver : le Golden Ogre est à couper le souffle ! Basé uniquement sur de la 2D, on a rarement vu une animation et un effet 3D aussi bluffants. Malheureusement, il est le seul à avoir bénéficié d'un tel soin. Ce n'est pas si grave car ceux qui auront fait le premier Darius retrouveront avec nostalgie le King Fossile ou encore l'Electric Fan.

Sur Saturn, le soft est un parfait copier/coller à son homologue F3 : c'est fluide, ça bouge bien, maniabilité excellente, thèmes musicaux qualité CD, et toujours jouable à 2 ...Hélas très dur car limité à 3 crédits (voilà de quoi rallonger encore la durée de vie mais qui risque d'en frustrer plus d'un). La Saturn est aussi à l'aise en 2D/3D que le système de Taito. De plus, on y retrouve le grain que seules les bornes possèdent, à l'instar de la NeoGeo. Vraiment, cette Saturn est inimitable avec sa puce graphique d'excellente qualité : c'est un véritable clonage du support arcade.





Les décors sont variés et de bon goût. Les quelques éléments 3D se mélangent à merveille avec la 2D. On se croirait devant le Taito F3 tant le grain de l'arcade est fidèlement reproduit !


L'ensemble bouge plutôt bien et sans ralentissement. Seul le Golden Ogre a bénéficié d'une attention particulière.





Réactif et nerveux : impeccable. Le système de choix de niveau est une excellente initiative de la part de Taito.






Zuntata est aux commandes et le fait sacrément savoir. Jamais une ambiance n'a été réalisée avec une telle émotion d’apocalypse. Bravo !
  


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire