30 oct. 2015

Les secrets de Shenmue

– Le nom original de Shenmue fut… Genpuuki (玄風記), que l’on pourrait traduire par le « Conte des Vents Mystérieux ». Malheureusement, si l’équipe approuva ce nom à l’époque, le kanji était trop difficile à lire et le titre était finalement peu fédérateur pour un large public. Comme l’un des membres (Eigo Kasahara, planificateur) tenait absolument à conserver ce nom, Yu Suzuki a trouvé un compromis et a nommé le bateau (qui emmène Ryo vers la Chine) Genpuumaru.

– Aussi dingue que cela puisse paraître, Shenmue a eu des noms provisoires en anglais, italien et même grec !

– Le nom du héros, Ryo Hazuki, ne fut décidé que tardivement. En fait, l’équipe a choisi ce nom juste avant la conférence de l’annonce du jeu. La veille, Eigo Kasahara a reçu un appel de Yu Suzuki qui l’invitait à se rendre dans le bureau du boss de l’AM#2. Arrivé sur place, il s’est retrouvé face à un tableau avec deux noms : Ryo Hazuki et Ryo Kamizaki. C’est finalement le premier qui a été choisi.

– Shenmue contient plus de 300 personnages. Pour gagner du temps, l’équipe employa une méthode redoutable : elle utilisa les noms des employés et des hautes instances de SEGA pour personnaliser tout ce petit monde. L’un des employés voulait absolument être un pilote de F1. Il s’est finalement retrouvé comme un simple badaud près du chantier de construction.

– Le chaton recueilli par la petite Megumi a été modélisé à partir du chat de Manabu Takimoto, designer des intérieurs de Shenmue. L’artiste avait une photo de son chat sur son bureau et quelqu’un a demandé à la lui emprunter. Une private-joke est née dans l’équipe à propos de l’animal. En effet, le chat de Takimoto s’appelait « Sasuke » et il était question de l’appeler de la même manière dans le jeu. Mais un jour, un des membres de l’équipe est arrivé et a dit « Mais qui a appelé ce chat Sasuke !? », ce qui a fait rire tout le monde. Voilà pourquoi dans le jeu, quatre noms apparaissent dans la sélection du nom : Mimi, Tama, Chibi et… Sasuke. Et Sasuke est le seul que Megumi n’aime pas du tout. Mais alors vraiment pas du tout, si bien qu’elle l’appelle par défaut Mimi.

– La création du design des intérieurs a débuté en mars 1998. L’architecte de profession a réalisé près de 200 croquis. Mais chose encore plus dingue, l’équipe a souhaité que les intérieurs reflètent la vie des habitants. Par exemple, la maison des Hazuki est basée sur le design des temples japonais bouddhiste. Voilà pourquoi tout a été fait pour que la demeure rappelle les vieux temples japonais d’il y a 500 ans.

– Pour la réalisation des effets sonores, SEGA a fait appel à une entreprise spécialisée dans les bruitages pour le cinéma et la télévision.

– Lorsque le jeu a débuté, l’équipe s’est dit que cela serait très facile de faire rentrer l’ensemble du code dans un GD-ROM. Mais ce fut au final un véritable casse-tête. À un moment du développement, le jeu exigeait 20 fois plus d’espace que ce que la Dreamcast pouvait proposer.

– Pour réaliser Shenmue, les développeurs n’ont pas beaucoup dormi ou pris de repos. S’ils parvenaient à se relayer, chaque vendredi était appelé le « Shenmue Weekends ». L’équipe se rendait au lodge de SEGA à Zushi (une ville d’environ 55 000 habitants située à 65 km de Tokyo) et travaillait tout le week-end.

– Yuzo Koshiro, qui a participé à la composition musicale de Shenmue, se rendait dans les studios de SEGA environ une fois par semaine. Le jeu a entièrement été conçu par sa musique, c’est à dire que les musiciens ont composé les thèmes en se focalisant sur des croquis et des maquettes. Quand on entend le résultat final, il y a de quoi être bluffés.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire