29 août 2010

[Test] Marvel vs Capcom - SEGA DreamCast Pal

 
 

 

Faisant parti des jeux de lancement de la Dreamcast, Marvel vs Capcom a été la vitrine technologique démontrant les capacités 2D de la machine. Plus qu'une adaptation de la borne, ce troisième opus des Cross Over de Capcom repousse une fois de plus les limites du chaos visuel. En clair, il se veut simple et efficace !


Après avoir battu deux fois de suite Apocalypse dans Xmen/Marvel vs Street fighter, une nouvelle menace pointe le bout de son nez : Onslaught. Capcom nous pond là un boss qui porte bien son nom car nous sommes un peu le David face à Goliath.
Pour le battre, une quinzaine de combattants répondent présents : Chun-li, Ryu et Zangief côté Street fighter, Wolverine, Gambit, Hulk, Captain America, Spider Man, Venom et War Machine (qui est Rodey et non Tony Stark sous l'armure d'Iron Man) côté Marvel, puis des personnages inédits côté Capcom : Morrigan, Megaman, Jin (de Cyberbots), Strider Hiryu puis Captain Commando. Que du beau monde pour la fête ! A savoir qu'un troisième combattant choisi aléatoirement est là pour effectuer une attaque unique lorsque vous sentez que les choses tournent mal. Vous retrouverez des personnages cultes de Capcom comme Sir Arthur de Gouls'n ghost, Thor, Ice Man, Magneto, Colossus, le héros de Mercs, etc...

Côté gameplay, une nouvelle furie apparait : le Cross Over Fever ! Elle fait venir vos deux persos à l'écran et tous les coups sont permis pendant un laps de temps, transformant littéralement votre téléviseur en Stroboscope ! La pyrotechnie virtuelle est vraiment impressionnante. Il est même écrit dans la notice (pour vous dire à quel point le déluge visuel est soutenu) : « Lisez bien l'avertissement concernant l'épilepsie sur la page de couverture intérieure de ce manuel avant d'activer l'option FLASH ». Épileptiques, cette option est donc à utiliser avec prudence !

Avant de démarrer une partie vous aurez le choix entre plusieurs mode de jeux : Arcade, Versus, Training, Survival, et enfin le Cross Over Fever (jouable à 4 !). Vous pourrez aussi choisir, avant chaque match, le mode Easy ou Normal pour une simplification des exécutions des furies (dans le premier mode, il suffit d'appuyer sur 2 boutons coups de poing ou de pied) ou encore de paramétrer la cadence du jeu entre Normal et Turbo.

Dès les premières parties, la qualité des animations saute aux yeux : elle est remarquablement bien décomposée, fluide et rapide prouvant que la Dreamcast possède le même talent en matière de 2D que sa grande soeur. Les thèmes musicaux sont du même acabit que précédemment et les décors sont autant de clins d'oeil qui rendent hommage à ce fabuleux développeur de jeux.

Je n'ai toujours pas trouvé de jeux de combat 2D plus fun que ce Marvel vs Capcom et je trouve que sa suite ne reprend pas cette âme. C'est un vrai régal que de se faire de temps en temps des parties, surtout qu'elles s'enchaînent vite. Ne passant pas par quatre chemins, simple d'accès et diablement efficace, ce Cross Over fait parti des meilleurs jeux du genre de cette plateforme : de l'arcade à l'état brut !




Fidèle à la version originale du CPS 2. Les couleurs pètent, ne bavent pas, les sprites sont énormes et les scanlines sont présentes (en 60Hz) !





Les mouvements sont identiques, là encore, au support arcade. Fluides et excellente décomposition. Ultra rapide en 60Hz, le 50, est naturellement à bannir avec ses nombreux ralentissements.





Répond au quart de tour, très nerveux et très accessible. Les coups spéciaux sortent sans problème et ne sont pas compliqués.





Les pistes MIDI commencent sérieusement à vieillir. Heureusement, quelques thèmes trottent encore dans la tête une fois la console éteinte.

2 commentaires:

  1. très bon test!!j'y est passé des heures sur celui-là,un truc de malade!!!!

    RépondreSupprimer
  2. complètement d'accord c'est un des meilleurs pour moi aussi, j'y rejoue toujours avec plaisir pour bourriner sur les boutons et le stick. J'ai jamais vraiment retrouvé un jeu de baston aussi rapide et bourrin je crois, c'est donc une sorte d'apogée dans son genre. Dans la continuité de xmen vs street fighter et marvel vs street fighter qui étaient au poil aussi. le 2 n'est pas aussi bien je trouve à cause de la 3D introduite.

    RépondreSupprimer