7 févr. 2012

Virtua Fighter - SEGA Saturn


Ce monument du jeu vidéo risque d'en faire rire plus d'un de nos jours : la réalisation ne tient pas le choc face aux actuelles productions et le soft vieillit très mal. Pourtant, derrière ce paraître miséreux, se cache le pionnier des jeux de combat en 3D temps réel !

Sorti à l'origine sur SEGA Model 1 en 1993, l'équipe de Yu Suzuki s'est surpassée pour obtenir une telle fluidité dans l'animation. Le support, très limité niveau 3D, réclame beaucoup de ressources. Le code a du être optimisé au possible pour avoir le fameux 60 images/secondes en haute résolution. Cet effort remarquable fut récompensé par le succès qu'il a connu.



Sur Saturn, Virtua Fighter débarque le 22 Novembre 1994 en line-up : le phénomène sévit une fois de plus, permettant de propulser la machine dans un nombre correct de ventes. C'est la révolution dans les chaumières : on a enfin la sensation d'être sur une borne d'arcade et non pas une « adaptation » comme il était question au temps de la Megadrive. De plus, la 3D fait son show et immerge le joueur dans un tout nouveau monde vidéo ludique. Virtua Fighter, est la meilleure démo technique de la période 32bits.

Pourtant, les bugs d'affichages sont très courants lors de replays, le visuel n'est pas si identique à l'arcade comme de nombreux magazines le disaient : résolution inférieure trahie par un aliasing, les personnages perdent de leur superbe, puisqu'au passage, ils perdent quelques polygones  (les mains, transformés en blocs et non plus des doigts) puis le frame rate n'est pas aussi fluide. Par contre, la qualité sonore est identique grâce au nouveau support Laser Disc et fort heureusement, le principal est intact : le fun made in SEGA.


Virtua Fighter se veut technique et réaliste : il faut maîtriser son personnages sur le bout des doigts tout comme l'apprentissage d'un genre martial. Le jeu comporte 8 combattants (plus un caché) au style de combat qui lui est propre. Les phases de combats se déroulent sur un ring sur lequel il ne fait pas bon d'y tomber : le ring out est fatal et vous fait perdre d'office. D'ailleurs, les effets de zoom sur cet aire de combat ont fait sensations lorsque les protagonistes s'éloignent et se rapprochent. Il en est de même pour le stage de Sarah, sur le toit d'un immeuble avec un éclairage au sol, révélant des effets d'ombres.


Virtua Fighter est certainement boudé par la plupart des joueurs actuels causé par la déferlante technologique actuelle, mais tous collectionneurs SEGAmaniaque qui se respectent, se doit de le posséder. Un jeu d'anthologie, un morceau de bravoure (dixit Megaforce), une légende !

4 commentaires:

  1. Un jeu tout simplement culte, doté d'une ambiance "arcade" unique en son genre, avec des musiques... juste démentielles :) Une tuerie ^^

    RépondreSupprimer
  2. un must have!!!je me souviens encore la première fois que j'y ai joué,c'était a disneyland!!!!j'en ai encore des frissons!!!

    merci pour ce souvenir!!allez je vais m'en faire une petite partie sur 32x(meilleur que sur saturn je trouve!!)

    RépondreSupprimer
  3. Merci beaucoup ! Ce que j'aime chez toi, c'est qu'a chaque test, ça te motive à y jouer et c'est bien le but du blog ! ;)

    Sinon, il est vrai que la version 32X est franchement bonne.

    RépondreSupprimer
  4. avec plaisir!!je joue peu par manque de temps et souvent devant l'étagère je sais pas quoi prendre,il suffit d'une vidéo,un test ou autre pour me laisser tenté par un jeux et comme j'apprécie les votres ça devient plus facile surtout avec des jeux culte comme VF

    RépondreSupprimer