2 juil. 2013

L'Histoire de Sonic : le passage sur MJ !

Lors de l'écriture de l'Histoire de Sonic, sur la première partie de l'ouvrage, j'ai bien entendu parler de l'épisode Sonic 3 / Michael Jackson. Pour des raisons qui n'appartiennent qu'à SEGA (le livre étant officiel), toute la partie traitant de la musique de M.J est passée à la trappe. Je pense qu'il n'y a aujourd'hui aucun inconvénient pour que ce fameux passage (qui est assez court en plus) soit publié sur mon blog. Ça serait d'ailleurs sympa de publier toutes les parties qui ont sauté dans l'oeuvre finale. Il devait notamment y avoir un gros croquis avec l'analyse des éléments physiques du hérisson ou encore un nombre énorme de personnages disséqués.



Pour l'instant, place au King of Pop, qui était un fan absolu de SEGA.


LE MYSTERE MICHAEL JACKSON

Une rumeur insistante circule concernant l'implication du King of Pop dans la réalisation musicale de Sonic the Hedgehog 3. Aujourd'hui, un lien évident est établi entre le chanteur et le jeu.


En novembre 2009, alors que toutes les spéculations vont bon train sur internet, un magazine français consacré à l'artiste révèle une interview de Brad Buxer, l'un de ceux ayant collaboré sur le projet Sonic the Hedgehog 3. "Je n’ai jamais joué au jeu donc je ne sais pas quelles pistes sur lesquelles Michael et moi avons travaillé ont été gardées, mais nous avons bien composé la musique du jeu. Michael m’a appelé à cette époque pour que je l’aide sur ce projet, et c’est ce que j’ai fait. S’il n’apparaît pas dans les crédits, c’est parce qu’il n’était pas satisfait du résultat final qui sortait de la console. A cette époque, les consoles ne permettaient pas un son optimal, ce qui a frustré Michael. Il ne voulait pas être associé à un produit qui dévaluait sa musique". Mais Michael Jackson a même été plus loin. Dans le jeu, durant les crédits de fin, on peut entendre la mélodie et les chœurs qui seront réutilisés pour l'un de ses tubes : Stranger in Moscow, enregistré en 1995. Toutefois, au-delà des soucis de puce sonore inhérente à la technologie de l'époque, SEGA se voit confronté à un autre problème. 

Le scandale de trop

En quelques mois, de nombreuses pistes réalisées par Michael Jackson et ses collaborateurs (crédités quant à eux) parviennent à l'équipe en charge du développement de Sonic the Hedgehog 3. Malheureusement, en cours de production, un scandale concernant la pop-star éclate et oblige les hautes instances de Sega Technical Institute à prendre des mesures. Un certain Howard Drossin est contacté par le responsable du studio pour mettre en place de nouvelles musiques. Au final, si Michael Jackson n'est pas crédité dans Sonic the Hedgehog 3, il a bel et bien réalisé de nombreuses pistes du jeu, grâce à l'aide de ses collaborateurs, qui eux sont crédités à la fin du jeu. En jouant à Sonic the Hedgehog 3, on accède ainsi à l'univers musical de Michael Jackson. Outre Stranger in Moscow, on peut entendre un sample du titre "Jam" dans le niveau Carnival Night Zone. Enfin, le niveau Ice Cap Zone possède le même type d'accords que le tube "Who is it" et la même rythmique que "Smooth Criminal". Qu'il s'agisse de lui-même ou ses arrangeurs les plus proches, Sonic the Hedgehog 3 porte bien la marque de M.J, celui qui a popularisé le moonwalk. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire