2 août 2010

[Test] Fatal Fury Special - Game Gear

Sorti sur de nombreux supports, Fatal Fury Special a surtout fait une grande impression sur la Roll’s Royce des consoles. Et je dois avouer que c’est avec une certaine curiosité que je me suis lancé dans l’adaptation Game Gear de ce grand titre. La surprise fut totale tant le soft s'accommode des limitations techniques de la Game Gear et les exploite à sa guise. Les développeurs de Takara (firme connue pour la série Toshinden notamment) peuvent être fiers de leur bébé.

Accueilli par une introduction sobre mais efficace faite de quelques plans fixes, Fatal Fury Special (FFS) dévoile des modes de jeu classiques. Outre le sempiternel mode options, on y retrouve le mode principal nommé ici « King of Fighter », un mode Survival (faisant en fait office de Team Battle) et un mode VS de base. Sachez d’ores et déjà que les deux derniers modes cités sont jouables jusqu'à 2 avec le câble link. C’est avec grand plaisir que le joueur retrouvera les personnages de la série des Fatal Fury. De Terry Bogard, en passant par Andy ou encore la sculpturale Mai, il y a de quoi faire. En effet, les 9 personnages ( la version NEO GEO contient 15 persos de base) disposent d’aptitudes et de coups spéciaux très variés. Chaque combat est le spectacle d’un incroyable feu d’artifice. D’autant plus que la réalisation est vraiment au rendez-vous !

La Game Gear est décidément une machine qui peut surprendre dès lors qu'elle est maîtrisée. La réalisation est proprement prodigieuse pour une console de cette envergure. La palette de couleurs est utilisée à bon escient et la netteté des graphismes est impressionnante pour un tel support. Les sprites des combattants, outre le fait d’être d’une taille honorable sont beaux : détaillés, bien dessinés, on en redemande ! Les décors ne sont pas en reste ! Tout à la fois variés et magnifique, ils changent en plus de teintes à chaque changement de round. Par rapport à la version Neo Geo, on ressent tout logiquement le manque de mémoire mais les personnages disposent de mouvements fluides et rapides, et la plupart des coups spéciaux répondent à l'appel, malgré les deux simples boutons de la console. La jouabilité a été parfaitement gérée et le jeu n’en est que plus agréable.

Fatal Fury Special est sans conteste l’un des meilleurs softs de baston qu’il m’ait été donné de voir sur Game Gear, et sans doute sur les consoles portables des années 90. La réalisation exemplaire et le plaisir de jeu n’ont pas pris une ride et il serait dommage de passer à côté de ce monument du jeu de baston sur Game Gear. Certainement LE meilleur soft du genre sur Game Gear !

8/10

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire